Les causes biologiques de la régression du bleuet (Centaurea cyanus L.)

Résumé : Dans les agroécosystèmes, un déclin de la diversité biologique causé par l’intensification des pratiques agricoles est actuellement observé. Parmi les espèces adventices, toutes ne répondent pas de la même façon à ces changements. Des traits biologiques spécifiques pourraient expliquer le déclin de certaines et la réussite d’autres. Ainsi, mieux comprendre les causes biologiques de la régression permettrait de mettre en place des stratégies de gestion dans ces systèmes agricoles intensifs. Le bleuet (Centaurea cyanus L.) est une messicole spécialiste de l’agroécosystème qui est actuellement en régression dans l’ouest de l’Europe . Cette espèce est par ailleurs considérée comme emblématique de la flore des champs. Dans cette étude, nous nous sommes focalisés sur les causes biologiques qui ont pu entrainer son déclin. Le système de reproduction, facteur décisif à la réussite d’une espèce, nous a plus particulièrement intéressé. La présence d’un système d’auto‐incompatibilité et l’obligation de la pollinisation par les insectes ont ainsi été montrées et pourraient représenter des caractéristiques biologiques non adaptées dans l’agroécosystème où les populations végétales sont généralement fragmentées et où les pollinisateurs sont en déclin. La présence d’individus pseudo auto‐incompatibles a été mise en évidence quelque soit la taille et/ou le niveau d’isolement des populations et pourrait permettre le maintien de certaines populations en régression dans l’ouest de l’Europe. Cependant, ce processus de sauvetage entraine un coût sur la fitness des individus via l’apparition de la dépression de consanguinité, qui, lorsqu’elle est trop importante, pourrait contribuer au déclin du bleuet. Par ailleurs, les services écosystémiques rendus par cette espèce messicole seront aussi discutés.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-agrosup-dijon.archives-ouvertes.fr/hal-01873663
Contributor : Administrateur Agrosupdijon <>
Submitted on : Thursday, September 13, 2018 - 3:05:36 PM
Last modification on : Friday, September 14, 2018 - 1:12:11 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01873663, version 1

Citation

Solène Bellanger, Jean-Philippe Guillemin, Henri Darmency. Les causes biologiques de la régression du bleuet (Centaurea cyanus L.). Réveil du Dodo IV, May 2012, Dijon, France. pp.44. ⟨hal-01873663⟩

Share

Metrics

Record views

23