Minéralité du Chasselas: une notion sensorielle partagée par les professionnels?

Résumé : Les commentaires de dégustation utilisent de plus en plus la notion de minéralité pour décrire les vins. Toutefois, la définition de ce facteur n’est pas fixée et s’appuie souvent sur des descripteurs sensoriels divers. Cet article vise à savoir si, au-delà de la définition, les professionnels arrivent à accorder leur perception sensorielle de la minéralité. 62 professionnels suisses et 19 professionnels bourguignons ont noté le niveau d’exemplarité de la minéralité de 80 Chasselas. Il apparaît que les jugements des professionnels suisses et français ne sont pas en opposition, bien qu’aucun vin ne fasse l’unanimité. La représentation sensorielle de la minéralité semble influencée par l’origine des experts, les dégustateurs genevois retrouvant plus de minéralité dans les Chasselas valaisans et les professionnels vaudois dans les vins de leur canton. Les professionnels bourguignons, bien que peu ou pas habitués à ce cépage, s’accordent avec les professionnels suisses sur cinq des sept vins jugés de bons exemples de minéralité.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-agrosup-dijon.archives-ouvertes.fr/hal-02275017
Contributor : Administrateur Agrosupdijon <>
Submitted on : Friday, August 30, 2019 - 2:37:35 PM
Last modification on : Saturday, August 31, 2019 - 1:13:18 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02275017, version 1

Citation

Pascale Deneulin, Eve Danthe, Agnès Massol, Guillaume Le Bras, Alexia Jauniau, et al.. Minéralité du Chasselas: une notion sensorielle partagée par les professionnels?. Revue suisse de Viticulture, Arboriculture, Horticulture, Station fédérale de recherches agronomiques de Changins : AMTRA, 2015, 47 (6), pp.374-380. ⟨hal-02275017⟩

Share

Metrics

Record views

13